dimanche, juin 18, 2017

Line skis 2017/18


Nous avons profité des fortes chaleurs pour rencontrer Thibault Audouard de chez LINE Skis France pour faire le point avec lui sur la marque américaine; sociétaire du groupe K2 Sports, LINE rivalise d'ingéniosité et risque fort de se faire une belle place sur le marché Européen.
à découvrir absolument...


Monax Montagne: Peux tu nous faire un petit historique de la marque, fabrication...

Line Blend 2018
Thibault Audouard:  Line est donc une marque américaine créée en 1995 par Jason Levinthal. Il se servait  de son garage comme lieu de développement et de fabrication.
Les premiers prototypes qu'il sort sont des "Snowblade " car oui Jason faisait partie des rares personnes en s’envoyer en l’air avec des patinettes! Mais au fur et à mesure des années Jason a finalement opté pour la fabrication de skis plutôt orientés Freestyle, puis Freeride, puis enfin Back Country. Des personnes ont cru en son potentiel de fabricant de ski et l’histoire LINE skis fut lancée.

Line a pour QG Seattle et appartient désormais à K2 Sports. Son créateur a transmis son savoir a son jeune bras droit Josh Malczyk.
La marque s’est créée une belle histoire autour de produits phares comme le Sir Francis Bacon pour la gamme Backcountry (développé en collaboration avec Mr Pollard), le Blend ou le Tom Wallisch Pro en Freestyle mais aussi la gamme Supernatural (ski carving big mountain) ou encore Sick Day (Freeride polyvalent).

Line skis possède aujourd’hui, malgré son étiquette FS, une gamme complète qui peux toucher un consommateur traditionnelle. Qu’il soit débutant, intermédiaire ou expérimenté sur des programmes piste, freeride, freestyle ou backcountry.
Une belle marque de plus de 20 ans qui propose des produits alternatifs dans le milieu de la glisse.



MM: Quels sont les principaux changements et nouveautés chez LINE pour 2018?
 
Line Sick Day 104
TA: La grosse nouveauté de la saison porte sur la gamme SICK DAY (polyvalent freeride) qui change pas mal...
Première info le Sick Day tourist n’existe plus. Pourquoi? Ski trop concurrencé sur un secteur qui n’est pas le notre! On vend plus de skis BC light (type SFB/Mordecai) qui  par la suitesont montés en rando...

La gamme se compose donc désormais de 4 skis : 88/94/104/114 au patin...
-Le ski s’est rigidifié avec pour le 94/104 et 114 des « Magic fingers »...  ce sont des bandes en carbones qui viennent renforcer la dureté des skis.
-Les lignes de cotes sont totalement nouvelles 
-Le bois sur le 104/94/88 est de l’ASPENLITE (Sapin) le ski est relativement léger dans sa catégorie et Party cloudy sur le 114 c’est à dire Paulownia (léger, flex et résistant). La déco est simple, efficace et moins flashy...
Selon la largeur cette gamme peux correspondre à un large panel de skieurs.
Un nouveau ski femme le Honey Bee... retour d’un ski twin en 92 construction bambou pour les filles qui aiment prendre des sensations sur les double spatule.



MM: Comment s'organise la distribution en France... la vision de l'avenir sur le marché du ski?
 
Line Supernatural 100
TA: En France nous sommes juste un bureau qui dépend de l’Europe (situé en Allemagne à Penzberg).

Nicolas Buisson est le responsable commercial du groupe K2 sports France qui regroupe une grosse dizaine de marques.
Personnellement je m’occupe donc du développement de Line sur le Rhônes-Alpes. Pour le grand sud nous avons des agents commerciaux.

Pour l’avenir a voir en fonction des conditions d’enneigement. Pour des plus petites marques comme la notre je ne me fais pas trop de soucis car nous avons des clients fidèles qui cherchent à différencier leur offre et apporter un peu de fraicheur dans un marché de plus en plus triste.












Si vous souhaitez plus d'infos rendez vous sur le site officiel de LINE SKIS
http://lineskis.com/



mercredi, juin 07, 2017

Volkl 90 eight... 2017/ 2018.





Alors que le Mantra est en perte de vitesse Volkl semble avoir trouvé son successeur pour continuer d'occuper la tête des best sellers du ski!
Excellent sur piste ce 90 eight surprend par sa vitesse de changements de carres et son côté "alpin"... On a vraiment l'impression d'avoir affaire à un 88 mm en patin. L'accroche est bonne et le ski ne met jamais son cavalier en défaut. Assez joueur pour un ski de ce type une bonne maniabilité et un bon pop. Assez léger 1750grs en 177 le Volkl eight sait ce faire oublier lors des fins de journées difficiles et permet de s'amuser encore un peu lorsque les jambes deviennent lourdes.
En Hors pistes: juste excellent, c'est stable, ça passe bien avec une spatule bien étudiée et assez large qui permet de s'aventurer partout sans surprise.
La construction 3d présente sur la série V-Werks semble être très aboutie.
Le coup de maître de Volkl!



dimanche, avril 16, 2017

Ski Français Janvier 1980!

  

Il est quelquefois intéressant de vers un petit retour sur les lectures de magazines de ski afin d'y décrocher les perles de l'époque... notamment avec les pubs! A l'époque Ski Français était la revue officielle de la fédération et ma foi on trouvait de beaux articles à dévorer les soirées d'hiver face à la cheminée... et oui en ce temps internet n'occupait pas notre temps libre et Facebook ne nous amusait pas!
Retour sur ce qui se faisait il y a plus de 35 ans!


San Marco et ses chaussures révolutionnaires!

Et oui 1980 c'était les Jeux Olympiques de Lake Placid
et Michel Clare écrivait un un billet d'humeur sur les JO...

jeudi, avril 13, 2017

Icelantic Sabre et Icelantic Nomad 2017/2018 ... le test.


Petite série de test avec la marque Américaine Icelantic qui nous a fait le plaisir de venir dans les Pyrénées...

On démarre avec l'Icelantic Sabre...
Ski étonnant qui en déconcertera quelques uns de part sa capacité à virer court (16m de rayon) et son aspect ultra maniable, il est pour moi le pur ski typé "américain"... pas besoin d'apprentissage le ski réagit de suite et s'avère d'une facilité
déconcertante. 
A 99mm au patin on a l'impression de skier du 80! 
Maniable presque trop... doté d'une rigidité moyenne le Sabre fait bonne figure dans la plupart des cas.
Avec un 140 en spatule et un peu de rocker avant/arrière inutile de vous dire que le Sabre passe partout, même s'il se fait chahuter dans les neiges un peu croustillantes il reste relativement efficace et confortable dans l'ensemble.
Sur piste ça carve très bien avec un talon presque plat qui donne une belle impression de stabilité sur neige dure. Certes lorsque la vitesse augmente le ski a tendance à être un peu moins rassurant mais cela reste un bon ski que l'on pourra sortir tous les jours et sur tous types de neiges.
Il ne faudra pas hésiter à prendre une taille au dessus...


Les mensurations de la bête...
Tailles (cm) 

                 Spatule (mm)   Patin (mm)   Talon (mm)   Rayon de courbe (m)   Poids (g)
 174  140 99        125   16    3855
184 140 99 125    18 4033




Tout autre chose avec l'Icelantic Nomad 105...
Là on prend du volume et en sortant du Sabre 99 on s'en aperçoit de suite... le Nomad avec ses 105mm au patin ne fait pas dans l'ambiguïté, voilà un ski qui ira bien dans les neiges douces et souples! Ses lignes de côtes généreuses (140/105/130) font des merveilles dans la neige de printemps par exemple... le ski ne survire pas et absorbe le relief sans broncher. Double rocker et la talon relevé peuvent le destiner à une pratique freestyle BC.
Sur la piste cela se corse un peu le Nomad préfère tirer droit ou déraper, pas vraiment carveur il décroche rapidement si on le pousse un peu trop... ceci dit il reste agréable à skier si l'on souhaite passer une journée en mode "cruising" dans la station.
Pas vraiment typé performance le Nomad sera un donc bon gros cruiser que l'on sortira de préférence les jours de poudre.



Tailles (cm) 

              Spatule (mm)   Patin (mm)   Talon (mm)   Rayon de courbe (m)   Poids (g)
 171 140 105        130   16    3920
181 140 105 130    19 4300


Plus d'infos sur ICELANTIC
https://www.icelanticskis.com/


Merci à Yannick Chatel pour les tests.

mercredi, avril 12, 2017

C'est le printemps à Formigal et au Tourmalet...




En avril ne te découvre pas... cela s'est vérifié cette année encore avec de belles chutes en mars et avril qui ont permis de faire quelques sessions "poudre" au Tourmalet... le début de saison dans les Pyrénées ayant été plus que médiocre il fallait bien que l'on récupère le temps perdu et cela n'est peut être pas encore terminé!
Petit résumé en images...  



 


Le secteur Couabère où le petit frigo!






Après le Tourmalet c'était au tour de Formigal de redonner le sourire avec une saison printanière sur une couche transformée mais demeurant très skiable!


Avril peu de monde sur les pistes...

lundi, avril 03, 2017

Kastle FX 95 ... 2018, le test.


Kastle ça vous parle? 
Il est vrai que la marque n'est pas l'une de celle qui communique le plus mais cela ne l'empêche pas de produire des skis de très bonne qualité. Rien que pour cela un test semblait être largement justifié!
En l'occurrence le modèle FX 95 (qui fera partie de la gamme 2017/2018) destiné à un large panel de skieurs, souhaitant parcourir la montagne sous tous les angles, nous est apparu bien sympa. 
Décliné en deux versions avec (modèle badgé HP) ou sans plaque titanal, le FX 95 se classe dans la gamme des "all mountain polyvalents" qui n'ont rien à se reprocher!
Il fonctionne bien sur le dur avec une capacité à pivoter assez facile pour un 19m de rayon et un petit rocker bien étudié, ça coupe bien et le poids du ski ne se fait pas trop ressentir. Allez on pourrait peut être lui reprocher une spatule un peu souple auquel cas il faudrait se tourner vers la version HP avec plaque titanal.
En neiges souples le ski s'en sort très bien et fait bien son job sans jamais mettre le skieur en défaut que ce soit en poudre ou en neige de printemps... pas d'inertie et un gommage des irrégularités du terrain font de ce FX95 une valeur sûre.

Disponible en 163 comme en 190 le FX 95 se laissera apprivoiser par tous les gabarits...


Un grand merci à Samy Ferrari de Kastle pour le prêt de skis...


Plus d'infos sur
 http://www.kaestle-ski.com/en/







mercredi, février 22, 2017

White Doctor... le côté sombre d'Eric Bobrowicz!



On croyait la marque White Doctor disparue mais il n'en est rien! En effet après 2 années plus ou moins blanches White Doctor a repris du service sous le le nom de Dark Doctor sur la toile... Il devenait donc urgent de rencontrer Eric le boss afin de faire le point.


Monaxmontagne: Comment se sont passées les dernières années de Mr Brobowicz?
Eric Brobowicz: bien après une formation disons que j'étais parti pour monter une petite affaire dans le vin que j'ai appelé par la suite la "Cave à Bob"... mais un beau jour d'octobre Elan m'a fait savoir que je pouvais disposer des modèles fabriqués l'année passée avant la fermeture de Snowide, du coup j'ai racheté le stock de skis et je suis reparti de plus belle!

MM: Au niveau de la marque c'est White ou Dark Doctor alors?
Eric B: Pour ce qui est de la marque comme au départ je n'étais pas totalement sûr de récupérer "White Doctor" j'ai déposé le branding "Dark Doctor"... mais j'aimerai bien garder les deux marques et en fonction de mon humeur sortir des skis sous l'une des deux appellations!

MM: Des projets pour la saison 2017/2018?
Eric B: Oui les modèles sont en fabrication voir finalisés pour une grande partie de la gamme... je vais exploiter un brevet que j'ai déposé il y a quelques années. En gros je modifie la structure du ski en scindant  la couche de zycral que l'on peut trouver sur les skis courses ce qui rend le skis moins rigide en torsion et surtout plus facile à skier! Avec ça j'ai un ski haut de gamme, léger et accessible.

MM: Ta vision actuelle du ski?
Eric B: Je serai plutôt partisan du ski quasi unique... Il faut que les gens trouvent le ski qui va leur permettre de skier tous les jours. Actuellement les gammes sont tellement compliquées et saucissonnées que les gens s'y perdent et ont cette fâcheuse impression de ne jamais avoir le bon ski pour le bon jour! J'essaie d'expliquer au consommateur que tu peux skier avec la même paire de lattes 95% du temps et évidemment le jour où il y a 80 cms de poudre, tu loues une paire de "fats" et hop le tour est joué!
Pour résumer quand je croise un gars qui s'est acheté une paire à 100mm au patin avec double rocker et que les conditions ne sont pas au rendez vous j'ai un peu mal pour lui quoi... d'où mon envie de faire des skis simples au programme assez large.




 MM: On est arrivé sur des skis très larges ces dernières années...
Eric B: Tu sais à chaque fois qu'il y a une tendance sur le marché on arrive à des trucs un peu extrêmes (rappelle-toi du Metron!!!) et finalement au bout d'un moment on redevient raisonnables... un ski faut que ça glisse, ça carve et que ça aille vite et ma foi si c'est trop creusé ou trop large on aura pas le compte, quand le BBR de Salomon est sorti je me suis dit si ça marche j'arrête le ski!

MM: Au niveau des millésimes tu vas t'y prendre comment?
Eric B: Je pense sortir du modèle actuel de commercialisation, avec des collections à sortir tous les ans, ce qui devient ingérable; je vais plutôt partir sur une série de ski que je commercialiserai et je ne ferai un autre modèle avec une déco différente que lorsque la première série sera épuisée. C'est beaucoup plus sain.



MM: Séquence souvenir, peux tu nous reparler des scratch de Rossignol
Eric B: Quand je bossais pour Rossignol j'ai commencé par shaper des snowboards puis j'ai lancé le concept du "scratch" à la demande de Ross! Ce qui est marrant c'est que c'est le second proto qui a marché  pendant toutes les années d'or du modèle!
Je l'ai "reskié" il n'y a pas très longtemps et ma foi je trouve qu'il marche encore très bien. C'était un compliqué car à la fin des années 90 arriver avec un ski de freestyle backountry c'était plutôt tendu! Mais cela reste un super souvenir.


MM: White Doctor en fait c'est un peu une philosophie?
Eric B: Personnellement ma philosophie c'est d'y aller "tranquille", l'idée c'est de faire une petite marque, me faire plaisir et vendre des produits de qualité... mais je dois dire que lorsque j'ai repris en octobre j'ai ressenti un réel engouement au niveau de la marque, cela m'a fait plaisir et m'a encore plus donné l'envie de poursuivre.


 


 La gamme 2017/2018 ressemblera donc à cela:

 Du pur piste au ski allround...





sans oublier le freeride...



 Plus d'infos ici:

retrouvez White Doctor sur le net:
http://www.dark-doctor.fr
sur Facebook
https://www.facebook.com/WhiteDoctorSki





dimanche, février 19, 2017

Zag H 95... le test!



 Et paf la claque de la saison avec le Zag H95! Voici un ski qui aura le mérite de satisfaire pas mal de monde... pas trop étroit, pas trop large, le H95 s'avère une arme redoutable pour les skieurs moyens à confirmés/experts. Un coup de Maître?

Ce Zag sait vraiment tout faire, à l'aise aussi bien en poudre que sur piste il fait partie du haut du panier dans la gamme des 50/50!
Sur piste il carve très facilement pour sa largeur et ne sacrifie rien à la performance... la spatule travaille bien et le talon quasi plat permet un bon renvoi en sortie de courbe. 
Hors des pistes c'est pas plus mal... la spatule déjauge très bien ce qui donne une impression de sécurité non négligeable. L'ensemble de son comportement demeure très docile.
Il se faufile très bien en petits virages mais garde aussi une belle stabilité lors des grandes courbes à bonne allure. Doté d'une bonne rigidité (sans pour autant être une barre à mine!) on peut l'emmener sur tous les terrains.
Avec le H95 Zag réalise le sans faute...

Testé en 174 il semble pouvoir se skier à la taill.
Une belle accroche et une très bonne maniabilité en font un ski quasi sans défaut... si je ne devais en choisir qu'un ce serait celui là!


Tailles : 170, 174, 179, 184
Ligne de cotes (mm) : 131-95-117
Rayon (m) : 18

Poids paire skis nus taille ref (en g) : 3500grs


plus d'infos sur 
http://www.zagskis.com/fr/ 


mercredi, février 08, 2017

Skis 2017/2018 quoi de neuf! (part1)


Alors que la saison 2016/17 bat son plein les skis de l'hiver prochain (2018) pointent le bout de leur spatule!
Cette année les tests avaient lieu à St Lary et même si les conditions n'étaient pas trop au rendez vous il s'avéra fort intéressant de skier ses belles nouveautés dans le vent et sur terrains difficiles! Petite revue des troupes rapido...

Chez Icelantic on change dans la continuité avec l'essentiel de la gamme reconduite pour ce qui est des modèles mais modifiée au niveau du noyau avec l'apparition du balsa sur le Nomad 105... des graphismes toujours raffinés que l'on aime où que l'on déteste!





Faction continue sur sa lancée avec les pro model Candide Thovex (1.0, 2.0, 3.0, 4.0) qui demeurent vu leur succès inchangés. Le 2.0 fait toujours office de gun à tout faire!




Apparition de la gamme freerando Prime (90 à 108mm en patin) alors que les Nine5 Ten5 et Eleven5 deviennent la gamme Dictator avec une nouvelle construction et quatre largeurs en patin 85, 95, 105 et 115mm.

Chez Blizzard arrivée du Rustler en 102 et 112 sous le pieds. Dotés de léger rockers ces palins seront quand même des jouets plus "freeride" que "backcountry". Pas de gros mouvements pour le Bonafide qui reste le fer de lance de la marque.
Ensemble de gamme plutôt qualitatif...


Desman c'est la marque  made in Pyrénées. Développée en Midi Pyrénées et fabriqués en Europe il était inévitable de ne pas tester ses petits bijoux. Une gamme bien pensée avec par exemple le modèle "Sauvegarde" à 99mm au patin ou encore "l'Aneto" pur ski de rando à 87mm au patin... Une marque à découvrir dont nous reparlerons sous peu en test.