lundi, juin 18, 2018

Secteur Barèges Coumétou Pic de Barbe



 Toujours agréable de se promener dans le secteur Barèges / Pic de Barbe... La montée au Coumétou se fait en garant son véhicule au parking du départ de la rando menant au col d'Aoubé.
On enjambe le pont et on remonte la piste du Capet. Le Coumétou se trouve à l'altitude de 1770m.
De l'intersection on peut alors se diriger vers le Lac de la Lahude à 2150m puis éventuellement le Pic de Barbe.



Route montant au Capet...

Vue sur le Tourmalet...



Tournaboup et Piquette

mercredi, juin 13, 2018

Volkl 90 Eight, le best off!










Au premier regard le 90 eight n'attire pas vraiment l'oeil, sa déco un peu terne n'est pas là pour flatter les pupilles contrairement à certains de ses contemporains...  mais une fois passé le cap sérigraphique on se doit de chausser l'engin!
Déjà passé sous mes pieds dans sa version "bleue" le 90 eight m'avait ravi... cette année on continue!

Sur piste:
Tout d'abord on notera l'excellente tenue du ski qui ne prend jamais son propriétaire en défaut, ça carve pas mal, c'est maniable et en plus c'est confortable! Le ski vit bien  et entre en courbe très facilement.
C'est pas un ski de géant avec un peu de technique pas mal de skieurs devraient y trouver leur compte.

En dehors des jalons:
Le tableau ne s'assombrit pas et le Volkl distille une fluidité assez étonnante sur des neiges trafollées et toujours un confort très agréable. Son poids contenu rend le 90 eight léger sous le pied, maniable et pas usant pour un sous. Le genre de ski que l'on peut encore rider à 17h quand tous les copains ont les jambes cramées! En poudre aucun problème la spatule déjauge à merveille et l'ensemble est très homogène... c'est l'un des skis qui m'aura le plus plu avec le Blizzard Rustler.
Le 90 eight devrait faire une belle carrière chez Volkl qui tient avec cet opus un best seller.
Un best off à lui tout seul on disait...




vendredi, mai 25, 2018

Les antennes de Miramont (65)


 Avec le printemps l'envie de marcher revient... et c'est du côté de Lourdes que nos pieds se transportent. 
Les antennes de Miramont trônent sur une montagnette calée au dessus du village de Julos. Rien de très difficile pour un marcheur correctement équipé... Arrivé au sommet un paysage basculant à 360° sur la plaine de Lourdes et les premiers sommets des Hautes Pyrénées. 
Une rando rapide à faire en moins de 2h...




Durée: Une heure et trente minutes.
Dénivelé: 107 m.
Niveau: Très facile.
Situation: Julos, à 7 km au nord-est de Lourdes par la D 95.
Parking: Sur la gauche, avant le village de Julos.
Balisage: Jaune. Entretien: commune de Julos.
Carte IGN: TOP 25, 1646 est/1746 ouest.





Vue sur la plaine de Tarbes...










mardi, mai 22, 2018

Push, la vie au bout des mains... Tommy Caldwell.


 C'est très jeune que Tommy Caldwell découvre l'escalade avec son père. Réputé et considéré comme l'un des meilleurs grimpeurs contemporains Caldwell parcourt de nombreuses faces s'exerçant notamment sur les "Big Walls" de Yosemite ou réalisant des premières comme l'ascension d' El Capitan en escalade libre.
Alors que l'on peut visionner une bonne partie de ses exploits sur le net Tommy nous gratifie là d'une "biographie" particulièrement attractive... On pourrait penser que ce bouquin est un roman mais c'est "juste" la vie de Tommy Caldwell!

Mais alors PUSH c'est quoi? 
C'est le parcours du grimpeur, ses doutes, ses joies... son amour pour le rocher et c’est aussi l’histoire de quatre jeunes grimpeurs partis découvrir les falaises du Kirghizistan. Pris en otage par des rebelles armés, le groupe doit son salut au courage de Tommy Caldwell qui pousse un de leurs ravisseurs du haut d'une falaise… Mourir ou tuer, il a fallu choisir.

à découvrir absolument.

Push la vie au bout des doigts de Tommy Caldwell
aux éditions Glénat.
http://montagne.glenatlivres.com/livre/push-la-vie-au-bout-des-mains-9782344023297.htm 





jeudi, mai 03, 2018

Scott Scrapper 95 le test...











Il y aura de nouveau en 2019 une belle floppée de skis avec 95 mm au patin et ce Srapper 95 semble pouvoir tenir la dragée haute à pas mal d'entre eux. Polyvalent, léger et très facile à skier  cette nouvelle mouture (remplaçant du punisher 95) devrait réjouir pas mal d'entre nous.
Le scrapper est un ski léger ce qui permettra de le monter en freerando par exemple. Mais son autre atout c'est qu'il sait aussi tenir le pavé sur la piste où sa maniabilité fait des merveilles. Aucun problème d'accroche pour ce nouveau bébé de Scott, ça tourne court et ça relance bien en sortie de courbe... que demander de plus?
Sorti des pistes le comportement est relativement sain tant que l'on essaie pas d'envoyer trop fort, pour ceux qui aiment rider à mach 2 ce scrapper devrait montrer ses limites assez rapidement sur les neiges difficiles. Ceci dit cela reste un ski très sympa qui se skie aussi bien sur les neiges dures que molles. En poudre le déjaugeage est correct et la légèreté du ski fait des merveilles.
Pour tous ceux qui ne souhaitent pas s'engager sur un gros ski comme ses grands frères les 115 ou 124 le Scrapper 95 est là!


La Masella, 50 ans de glisse!



Masella c'est la station qui ferme ses portes et surtout ses remontées en dernier... et cela quasiment chaque année. Du coup il nous semblait évident d'aller y faire nos dernières courbes! 
Un domaine relativement varié et pas mal de neige nous attendait pour ses ultimes pistes à dévaler pour la saison 2017/18.

Petit retour en images...



La Masella c'est d'abord la Cerdanya et une fois passé la frontière il est fort agréable de faire un petit tour par la case resto afin d'y déguster une petite escalivada par exemple...



Vu de loin on pourrait penser que la neige a disparu!








Mais de plus près il y a ce qu'il faut à partir de 1900m!




Petite session culturelle au détour du superbe village de Castellar de n'Hug!

La petite soufflette à la sortie des pistes afin de nettoyer un peu le matos... bonne idée!
La piste noire de "la canal" recouverte d'une couche de sable!


lundi, avril 16, 2018

Skieurs de Légende aux éditons Glénat...



Quelle belle idée de sortir un livre regroupant les meilleurs skieurs et skieuses connus sur la planète!
Les éditions Glénat nous offre là un recueil qui devrait plaire à tous les fanas de glisse et plus particulièrement ceux souhaitant revisiter l'histoire du ski à travers la compétition. Slalom, géant, super-G, descente rien n'y échappe, on passe en revue près d'une cinquantaine de champions ayant marqué l'histoire des doubles spatules à jamais. Leurs victoires, leurs podiums, leurs médailles et leurs anecdotes personnelles parfois dramatiques raconté par l'homme de la situation: Alexandre Pasteur journaliste sportif de son état et spécialisé dans le ski et le cyclisme... 
Des français Luc Alphand, Emile Allais aux légendaires Stenmark, Vonn ou encore Alberto Tomba l'auteur se fait un plaisir de nous faire voyager dans le temps avec 200 pages de pur plaisir...

Skieurs de Légende "Alexandre Pasteur" aux Editions Glénat.
http://www.glenatlivres.com/


mercredi, avril 11, 2018

Philippe Juneau où le plaisir de la glisse!






Philippe Juneau peut être décrit comme un passionné de ski, en effet ce canadien ne loupe jamais une occasion de se retrouver sur les planches. On le retrouve régulièrement sur la toile où la TV dans son émission "le plaisir de skier", émission qui a pour but de nous faire visiter les stations de ski du monde entier!
Histoire de cerner un peu mieux le personnage on l'a rencontré avant qu'il ne parte "windsurfer"!

MM : Pour commencer pourrais tu nous dresser un petit historique de la carrière de Philippe Juneau?
PJ :  Tout un programme... tour à tour j'ai été:
  -Entraîneur niveau 2 Fédération Entraineurs de Ski du Canada
-Rédacteur à la société Radio-Canada Montréal (1988-91)
-Producteur et présentateur du circuit universitaire de ski alpin du Québec et des Mondiaux Universitaires (93 à 97)
-Producteur et animateur Le Tour du Monde à Ski à RDS au Québec (1995-99) 
  -Producteur et présentateur des épreuves de la Coupe du monde de Ski Alpin au Québec (97 à 2001)
  -Directeur du sponsorship à la station Mont Tremblant  (2002-03)
et enfin producteur et animateur Le Plaisir de Skier (2004 à aujourd’hui)
MM : Qu'est-ce qui t'as poussé à faire une émission sur le ski?
PJ : Une façon de vivre ma passion pour le ski et de partager tout ça avec le public je pense.

MM : On manque d'émissions sur le ski en France as tu essayé de diffuser tes épisodes sur la télé française?
PJ : Quand vous voulez !!! Si vous avez des suggestions et des contacts je suis preneur …  mais attention selon Canal Évasion ici au Québec ou encore TV5 toujours au Québec nous ne sommes « pas assez exceptionnels » pour leur auditoire?
Le ski n’est qu’un prétexte au voyage à la rencontre des cultures et je préfère le ski au café ou les camping cars comme prétexte!

MM : Quelles nouveauté pour la saison prochaine dans "le plaisir de skier »?
PJ : Nous sommes en train de développer tout ça et on ne dévoilera pas nos secrets comme ça la concurrence a toujours une année de retard!

MM : Si tu devais choisir une station dans le monde…? 
PJ : Pour y vivre ? Le Lake Tahoe en Californie  

MM : Freeride ou piquets?
PJ : Les deux. Vous ne m’enlèverez pas le freeride et vous ne m’enlèverez pas la course! Heureusement il y a de moins en moins de racisme entre les 2 mondes 
Les freeriders dépenseraient volontiers 20 à 40 000 euros pour faire de la course en bagnole l’été... en ski pour 3000 euros on a toute une saison de "feelings" et quand il y a de la poudre… bye bye !

MM : Si un jour le réchauffement climatique supprime la neige tu fais quoi!!!?
PJ : D’abord le dernier virage de la dernière descente c’est moi qui le fais... et après je pars "windsurfer"!







Retrouvez le Plaisir de Skier sur le net:
http://www.plaisirdeskier.com/www.plaisirdeskier.com/PLAISIR_DE_SKIER.html


sur Facebook:

https://www.facebook.com/LePlaisirdeSkier